Découvrir la kalimba

La kalimba : un instrument historique et facile à jouer qui gagne à être connu !

Qu’est-ce qu’une kalimba ?

La kalimba est un instrument de musique traditionnel d’origine africaine. Aussi appelé sanza, c’est un lamellophone, elle est donc constituée de lames ou lamelles qui étaient traditionnellement faites en bambou.
Aujourd’hui, la majorité des kalimbas sur le marché ont des lamelles en métal. Ces lamelles peuvent être au nombre de 5, 7, 9 et plus ; composant dans la majorité des cas une gamme pentatonique.

Les lamelles sont posées sur une traverse ou un chevalet, ou parfois directement sur la caisse de résonance. Leur longueur et leur éloignement de l’orifice de la caisse de résonance permet d’avoir les différentes tonalités. La caisse est soit une pièce de bois creusée d’une grosse cavité, soit une table rectangulaire avec un orifice plus petit. Cet instrument se joue principalement avec les pouces, d’où son petit nom de piano à pouces.

Après un rapide apprentissage concernant la prise en main de la kalimba, vous pourrez rapidement réaliser de petites mélodies d’autant plus si vous jouez déjà de la guitare ou un autre instrument du même type. La kalimba permet de jouer des airs africains doux et magiques, très appréciés et différents de ce que vous entendez habituellement.

De quand date l’apparition de la kalimba ?

La kalimba possède deux lieux de naissance différents. On retrouve en effet des versions au Congo et au Cameroun qui datent de 1000 ans avant Jésus Christ. L’instrument était alors appelé Likembe. On trouve ensuite, en 700 après Jésus Christ, une autre version en Ouganda où l’instrument était nommé Lukeme. Les deux versions ont voyagé à travers l’Afrique, se sont probablement rejointes, et nombre de populations africaines ont rapidement eu leur propre version de la kalimba. Le lamellophone était alors utilisé pour les musiques traditionnelles lors des rites des différentes tribus, dans les fêtes et autres rassemblements.

Le piano à pouces fait encore activement partie de la culture musicale africaine de nos jours.
Plusieurs mythes existent à son sujet, étant donné l’âge de cet instrument de musique.

On dit ainsi chez les Bantoue que la kalimba fut utilisée par Dieu pour créer le monde et que chaque lamelle représente une phase de la création (minéraux, végétaux, animaux…). Les conteurs parlent d’un instrument désaccordé dont la fausse note aurait fait apparaître l’homme sur Terre, par erreur.
On sait également que chez les Shona, au Zimbabwe, la musique issue de la sanza était utilisée pour entrer en transe afin de communiquer avec les morts durant certains rites de passage et autres événements traditionnels.

Gros plan sur une Sanza très ancienne

Mbira vs kalimba : quelle est la différence ?

Le problème principal avec ce type d’instruments ancestraux typiques d’une large région géographique est qu’il est difficile de comprendre les différences entre les différentes appellations. Comme nous l’avons vu, la majorité des peuples d’Afrique possèdent leur propre version de la kalimba, bien qu’étant toujours fabriquées sur la même base. Une chose est certaine, ce sont tous des pianos à pouces en bois. On retrouve souvent l’information disant que la kalimba est en fait le nom occidental de l’ensemble des pianos à pouces africains. Ce terme aurait été démocratisé par Hugh Tracey, un ethnomusicologue qui a débuté la commercialisation de l’instrument dans nos pays. La vérité semble néanmoins plus complexe.

En effet il existe de réelles différences entre le mbira et la kalimba.

Le mbira se joue par exemple avec les pouces mais aussi l’index, ce qui n’est à la base pas le cas pour la kalimba (bien que certains professionnels se servent de leur index pour en jouer). Le mbira comporte également deux rangées de lamelles, c’est donc un instrument différent. Devez-vous opter pour un mbira ou une kalimba ? Il semble que de nos jours la kalimba soit bien plus facilement trouvable mais également plus adaptée à la musique occidentale et aux types d’harmonies que nous apprécions culturellement.

Lire aussi : Choisir une kalimba ? Les 7 raisons d’un instrument utile !

Quels sont les avantages de la kalimba ?

La kalimba est vraiment un instrument à découvrir car elle regroupe de nombreux atouts. Tout d’abord, sa petite taille. Si vous possédez une kalimba, à l’instar d’un harmonica par exemple, vous pourrez l’emporter partout : voyage, soirée entre amis, balade en forêt… L’instrument est léger et très facilement transportable.

La boite de livraison du Kalimba

Les modèles sont très nombreux sur le marché, vous en trouverez ainsi pour chaque niveau de maîtrise de l’instrument, ce qui est très intéressant si vous êtes débutant. Vous aurez également un très large choix pour le style esthétique de votre instrument : sobre, bariolé, à l’ancienne, avec des motifs africains ou bien plus moderne, il y en a pour tous les goûts. La sanza est un très bel instrument, il pourra donc simplement venir compléter une collection d’objets africains ou d’instruments de musiques traditionnels.

La kalimba donne un son doux et magique, très harmonieux. Il se prête tout à fait à une utilisation dans un cadre intime étant donné son faible volume, bien qu’il puisse être amplifié comme tous les instruments. On dit d’ailleurs qu’il est l’accompagnement parfait pour un conteur, grâce à sa sonorité douce.

Le piano à pouces en bois est un instrument facile à jouer avec lequel vous pourrez rapidement vous faire plaisir, chose très appréciable en musique. De plus, les prix sont très abordables, vous ne vous ruinerez pas en achetant une kalimba !
Il faut également savoir que la kalimba est aujourd’hui utilisée pour faire de la musicothérapie, ainsi que pour l’éveil musical auprès de très jeunes enfants.
Le piano à pouces est un instrument polyvalent, facile et simple aux multiples avantages qui, j’en suis sûr, donneront envie de l’essayer à nombre d’entre vous.

Comment choisir sa kalimba ?

Vous voilà décidé à acquérir une kalimba ? Dans ce cas, prenez le temps de bien la choisir afin qu’elle vous corresponde parfaitement. La première chose à prendre en compte est votre niveau. En effet vous n’achèterez pas le même modèle si vous êtres débutant ou si vous êtes un professionnel de la musique et que vous souhaitez varier un peu vos morceaux. Concernant votre niveau, c’est le nombre de lames de la kalimba qui fera la différences. Les premières, avec seulement cinq lames, sont destinées aux personnes n’ayant jamais testé l’instrument ainsi qu’aux enfants. Pour ces derniers, il existe d’ailleurs des kalimbas avec des touches gravées afin d’aider le joueur à repérer les notes.
Certaines sanzas sont dotées de trous sonores qui permettent, si vous avez déjà un bon niveau d’expertise, de créer des effets sonores et des amplifications qui ajouteront de la profondeur à votre morceau.

Un homme joue du kalimba dans sa maison

Il vous faudra également sélectionner votre instrument en fonction de sa matière. La plupart des kalimbas sont en bois de plus ou moins bonne qualité, l’acajou par exemple est une très belle essence et donne des instruments de haute qualité. Certaines sont faites avec une noix de coco, le style est intéressant mais cela donne un instrument moins professionnel.
Le style, voilà un autre point qui va peser dans votre choix. Il existe des centaines de pianos à pouces différents, il y en a pour tous les goûts au niveau esthétique, alors prenez le temps d’en trouver un qui vous plaît réellement, ce sera ainsi pour vous un bel objet en plus d’être un instrument de musique hautement intéressant.
Les dimensions sont également à prendre en compte, bien que l’ordre de grandeur soit toujours le même. Vous vous orienterez tout de même vers les modèles les plus petits si votre but est d’emporter votre kalimba partout.

Découvrez nos kalimbas Pienji !

Enfin, le prix va probablement jouer dans votre décision. La plupart des pianos à pouces en bois sont largement abordables mais vous en trouverez pour différents budgets suivant la marque et la qualité.
Le principal conseil que je vous donnerais ici est d’essayer votre piano à pouces avant de l’essayer. Chaque kalimba émet un son différent, il faut trouver celui qui vous plaît et sur lequel vous aurez plaisir à jouer.

Comment jouer de la kalimba rapidement ?

Pour commencer à jouer de la kalimba, il faut tout d’abord s’installer correctement. L’instrument se tient avec les deux mains, il peut être posé sur vos genoux ou calé contre votre torse. C’est à vous de voir la posture qui vous convient le mieux, sachant que sur les genoux le son peut parfois être un peu étouffé.

Lire aussi : je vous apprends à jouer de la kalimba

Il faut ensuite vous assurer que la sanza est bien accordée, si ce n’est pas ou plus le cas au bout d’un moment, l’accordage se fait très facilement à l’aide d’un tournevis et d’un petit marteau.

Lire aussi : comment accorder rapidement sa Kalimba

Présentation pour accorder son kalimba

Si vous avez de bonnes connaissances en musique, vous arriverez extrêmement vite à utiliser votre kalimba pour en faire de bonnes mélodies. Si vous êtes débutant en musique, il vous faudra comprendre le fonctionnement de la gamme pentatonique et apprendre la position des notes sur l’instrument. Vous pourrez ensuite vous entraîner un peu puis suivre des partitions. Vous pouvez également jouer à l’oreille si cela correspond à votre méthode de travail.